Archives de l’auteur : admin-cipn

Afrique du Sud: des élèves noires interdites de porter leurs cheveux «au naturel»

Afrique du Sud: des élèves noires interdites de porter leurs cheveux «au naturel»

Une pétition a rassemblé lundi près de 10 000 signatures en Afrique du Sud pour autoriser des élèves noires d’un établissement de Pretoria à porter leurs cheveux « au naturel » contestant une interdiction à ce sujet dans un règlement intérieur jugé « raciste ».

En savoir plus : ICI

Sources : LAPRESSE.CA

Barbade. Le CIPN pour les Réparations tisse des liens avec la Caraibe

Barbade. Le Conseil National Guadeloupéen pour les Réparations tisse des liens avec la Caraibe

Bridgetown. Mercredi 12 octobre 2016. CCN. La semaine dernière, une délégation du Conseil National Guadeloupéen pour les Réparations (CNGR) composée de Jacqueline Jacqueray et de Luc Reinette et assistée de l’interprète Annick Benjamin a séjourné à la Barbade de la célébration du 40ème anniversaire de l’explosion d’un avion de la CUBANA à bord duquel les 73 passagers ont perdu la vie. Cet attentat anticastriste a provoqué la mort de 56 cubains, les autres victimes étant principalement guyanaises (du Guyana) et coréennes.

Plus d’infos : ICI

Sources : CaribCreoleNews

 

Résultat du procès du MIR contre l’Etat Français qui a eu lieu le 12 octobre 2016 en Martinique

Résultat du procès du MIR contre l’Etat Français qui a eu lieu le 12 octobre 2016 en Martinique

Le procès historique visant à condamner l’État français à réparer les conséquences dommageables de la commission des deux crimes que sont la traite négrière et l’esclavage est renvoyé au 31 janvier 2017.

Motif:Requête en récusation faite par le MIR à l’encontre d’un des magistrats qui compose le tribunal.Ce magistrat étant déjà visé dans une plainte du MIR pour apologie de crime contre l’Humanité .

Qui aide vraiment qui?

« Aide au développement » : qui aide vraiment qui? Ecoutons une Africaine, Mallence Bart-Williams !

PILLAGE DES RESSOURCES AFRICAINES : Ces vérités qu’on entend rarement…

Logique, ceux qui sont souvent invités pour discuter de ces sujets sont rarement issus du camp de ceux supposés bénéficier de cette « aide ». Alors, qui dépend vraiment de qui? Ecoutons la Sierra-Léonaise Mallence Bart-Williams ! La jeune métisse afro-allemande est à l’image de cette génération africaine qui n’entend plus tout gober, mais s’attelle à déconstruire autant par les mots que les actes, un système où le colonialisme a juste changé de visage, pour devenir un néo-colonialisme qui ne dit pas son nom. Comme écrit en intro de la page « Agora Africaine » sur son focus sur cette vidéo, ces mots reprenant le discours de Mallence, et que tout Africain conscient connaît déjà, mais beaucoup trop d’autres, ignorent toujours cette réalité, raison de plus pour en parler !

Article complet

Source : Minsili mi Zanga